Litterature > Recits > Enfant de toutes les nations

Enfant de toutes les nations de Pramoedya Ananta Toer

Pramoedya Ananta Toer traduit par Dominique Vitalyos signe Enfant de toutes les nations aux éditions Zulma.

Où l’on entre pour ne plus en ressortir, sinon heureux d’avoir intimement perçu, à travers la conscience en éveil d’un homme singulier, la comédie humaine à la mesure des peuples et du monde moderne.

Deuxième volet du Buru QuartetEnfant de toutes les nations nous fait vivre l'histoire profonde de personnages tiraillés entre coutumes, passion et changements apportés par la modernité. Passionnant.

Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Zulma L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Recits A propos de Pramoedya Ananta Toer 
Année : 2017 Voir le mot de l'éditeur  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Enfant de toutes les nations de Pramoedya Ananta Toer Actu-litteraire : Enfant de toutes les nations de Pramoedya Ananta Toer Actu-litteraire : Enfant de toutes les nations de Pramoedya Ananta Toer

 

Le Mot de l'éditeur

 

Voici le nouveau volet d’une histoire qu’on voudrait sans fin tant elle est captivante et considérable. Où l’on entre pour ne plus en ressortir, sinon heureux d’avoir intimement perçu, à travers la conscience en éveil d’un homme singulier, la comédie humaine à la mesure des peuples et du monde moderne. Avec ses rouages bien rôdés d’oppression et de domination. Minke est un jeune journaliste javanais hautement prometteur, cultivé, curieux, détonnant produit du colonialisme hollandais qui tient encore l’Indonésie sous sa coupe. Nyai Ontosoroh, ancienne concubine d’un riche colon, a tout appris à la source de la vie elle-même. Femme puissante, respectée, elle est en passe de perdre son immense domaine par une injustice implacable. L’un et l’autre ont en partage une détermination sans bornes et une grande humanité : le combat n’en est qu’à ses débuts. Minke commence seulement à saisir le sens de l’Histoire qui se fait sous ses yeux… Par sa richesse romanesque et cette imposante clarté du propos – intellectuel, politique, humain –, Enfant de toutes les nations est une oeuvre majeure, publiée en français pour la première fois, et directement traduite de l’indonésien.

 

A propos de Pramoedya Ananta Toer

 

Enfant de toutes les nations de Pramoedya Ananta Toer

Pramoedya Ananta Toer est né en 1925 sur l’île de Java. Il a été emprisonné par le gouvernement colonial hollandais de 1947 à 1949. En 1965, sous la dictature de Suharto, il est envoyé au bagne sur l’île de Buru, le goulag des mers du Sud, dont il sort en 1979, sous la pression internationale. Jusqu’à la fin de sa vie, en 2006, il est surveillé et systématiquement censuré. L’oeuvre de Pramoedya Ananta Toer est considérable – plus de cinquante romans, nouvelles et essais, traduits dans près de quarante langues.