BD > Manga > Ice Age chronicle of the earth T1

Ice Age chronicle of the earth T1 de Jirô Taniguchi

Après Les gardiens du Louvre, L'Homme qui marche et L'Homme qui dessine, Actu-Littéraire.fr a le plaisir de vous présenter une autre oeuvre de Jirô Taniguchi : Ice Age chronicle of the earth T1 publié aux éditions Kana.

Dans le futur, tandis que l’humanité tente tant bien que mal de survivre aux conséquences d’un nouvel âge glaciaire, Takéru va devoir se lancer dans une odyssée afin de sauver ses compagnons...

Dans ce premier tome, Jirô Taniguchi immerge par la qualité de son dessin et de son scénario le lecteur dans un autre monde. On reste cependant un peu sur notre faim sur la qualité du déroulement de l'intrigue. A noter, la publication du tome 2.

Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : kana L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Manga A propos de Jirô Taniguchi 
Année : 2015 Voir un extrait  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Ice Age chronicle of the earth T1 de Jirô Taniguchi Actu-litteraire : Ice Age chronicle of the earth T1 de Jirô Taniguchi Actu-litteraire : Ice Age chronicle of the earth T1 de Jirô Taniguchi

 

Extrait

 

 

A propos de Jirô Taniguchi

 

Ice Age chronicle of the earth T1 de Jirô Taniguchi

Jirô Taniguchi est né en 1947 dans le département de Tottori au Japon. Il se passionne pour la lecture et le dessin à l'adolescence mais ce n'est qu'à l'âge de 19 ans qu'il dessine sa première histoire, "Samouraï". La même année, il entre comme assistant dans l'atelier de Kyûta ISHIKAWA. Il y restera plus de 5 ans, après quoi il fait ses vrais débuts de dessinateur dans le magazine Young Comic des éditions Shôgakukan avec une histoire intitulée "Kareta Heya" (tr.:La Chambre fanée). Sa carrière est alors lancée et en 2004, sa renommée internationale ne cesse de s'étendre. Quelques dates importantes à retenir dans la carrière de Jirô Taniguchi: 1974: il découvre la BD, et surtout Moebius dont il devient un fan inconditionnel. 1977: il fait la connaissance de Natsuo Sekikawa, écrivain et scénariste avec qui il travaillera à de nombreuses reprises par la suite. 1977: il commence à dessiner "Trouble is Business", manga incontournable de son oeuvre, au même titre que "Bochan no Jidai" (Au Temps de Bochan) qu'il commence en 1987. 1990: "Hotel Harbour View" est publié aux États-Unis et deux ans plus tard, c'est au tour de "L'Homme qui marche" d'arriver en France. En 1997, il réalise un de ses rêves: il dessine un manga intitulé "Icare", d'après un scénario de Moebius. En 2003, il reçoit le prix du meilleur scénario au festival d'Angoulême pour "Quartier Lointain".